Benutzerspezifische Werkzeuge

Information zum Seitenaufbau und Sprungmarken fuer Screenreader-Benutzer: Ganz oben links auf jeder Seite befindet sich das Logo der JLU, verlinkt mit der Startseite. Neben dem Logo kann sich rechts daneben das Bannerbild anschließen. Rechts daneben kann sich ein weiteres Bild/Schriftzug befinden. Es folgt die Suche. Unterhalb dieser oberen Leiste schliesst sich die Hauptnavigation an. Unterhalb der Hauptnavigation befindet sich der Inhaltsbereich. Die Feinnavigation findet sich - sofern vorhanden - in der linken Spalte. In der rechten Spalte finden Sie ueblicherweise Kontaktdaten. Als Abschluss der Seite findet sich die Brotkrumennavigation und im Fussbereich Links zu Barrierefreiheit, Impressum, Hilfe und das Login fuer Redakteure. Barrierefreiheit JLU - Logo, Link zur Startseite der JLU-Gießen Direkt zur Navigation vertikale linke Navigationsleiste vor Sie sind hier Direkt zum Inhalt vor rechter Kolumne mit zusaetzlichen Informationen vor Suche vor Fußbereich mit Impressum

Navigation

Artikelaktionen

Enseignements

****************************
* Enseignements qui enseingnent a apareillier toutes
* manieres de viandes (ca. 1300)
* (Bibl. Nationale, ms. lat. 7131, fol. 99va--)
* -- Textgrundlage:
* Edition in: Lozinski, G. (éd): La bataille de caresme et de
* charnage. Edition critique avec introduction et glossaire.
* Paris 1933, 181-187.
* -- Bearbeitung:
* Texterfassung und Korrektur: Thomas Gloning
* Zeilen der Edition zwischen geraden Strichen, z.B. |26|
* Einige wenige Angaben aus dem Apparat in eckigen Klammern
* (Eckige Klammern aber auch für Addenda des Herausgebers.)
* -- (c) You may use this electronic document for non-profit use only.
* Make sure that you do not violate copyright laws of your country.
************************************************


Enseignements

|1| Vez ci les enseingnemenz qui enseingnent a apareillier toutes manieres |2| de viandes: premierement de toutes manieres de cars e des savors qui |3| i apartiennent, comme de char de porc, de veel, de mouton, de beuf; e |4| aprés d'autres chars mains grosses, comme de chevreaus, d'aigneaus e |5| de porceaus; e aprés de toutes manieres d'oiseaus, comme chapons, |6| gelines, oues, malla(a)rz privez e sauvages; e aprés de toutes manieres |7| d'oiseaus sauvages, comme grues, gantes, hairons, macrolles, collandes, |8| noncelles, plunjons, pardriz, tuertereles, gelines sauvages, plouviers e |9| toutes les savors qui i apartienent; e aprés de chivez de posins, |10| de lievres e de conins e de touz chivez e broez, e les potages que |11| l'en en puet fere; e aprés de pessons de mer e d'eve douche e toutes les |12| savors qui i sont fetes en toutes guises.

|13| Char de porc: la loingne en rost, en yver e en estei, as aus vers. E qui en |14| veut en chivei si la depieche par morseaus; (c)e puis cuisiez oingnons en |15| saim, e broez de poivre e d'autres espices e pain ars, e desfaites en un |16| mortier; puis destrempez de l'eve ou le porc sera cuit; puis metez |17| boillir e metez sus les morseaus qui avront estei arochié e du sel, e tout |18| cen metez en escueles e du chivé de sus.

|19| [L]es autres membres de porc fres, en yver e en esté, a la savor verte, |20| sanz aus, de poivre e de gingenbre e de perresil e de sauge, destrempee de |21| verjus ou de vin aigre ou de vin pur; e se eles sont salees, a la moustarde. |22| Les quatre piez e les orilles e le groing en souz de parresil e d'espices, |23| destrempé de vin aigre. Le chaudun [chaudin_Ms.] de porc en bon rost as aus ou au verjus. |24| La haste menue en brouet par morseaus, ovec un poi d'eve en une |25| paelle, e puis quant elle sera cuite, ostez l'eve e la gardez; puis prenez du |26| foie e du pain e poivre e des espices e breez ensemble sanz bruler le pain, |27| e destrempez de l'eve ou ele sera cuite, puis atornez tout en la maniere |28| que je vous ai dit, e prenez vin aigre e meté ovec, e pain brulé bien molu |29| en un mortier.

|30| por char de buef -- Char de buef fresche as aus blans; la salee a la moustarde. Les nomblé |31| de buef bien lardez son[t] bons en pasté.

|32| por char de veel -- Char de veel en rost, la loingne parboullie en eve, e puis lardee e rostie |33| e mengie as aus vers ou au poivre. E se vous en volez a la charpie, parboulliez |34| la en eve e puis si la depechiez par morseaus en une pelle, et puis |35| frissiez les morseaus en une paiele en saim ou (la) lart, e puis metez des |36| oués batuz dessus, e puis poudrés [pondrez_(o')_Ms.] de sus de poivre, si sera charpie. E se |37| aucuns en veut en pasté, parboulliez la en eve e puis lardez, detrenchiez |38| par morseaus e les metez en pasté.

|39| por char de mouton -- Char de mouton fresche, en yver e en esté, doit estre cuite o sauge e o |40| ysope e o parressil, e mengie a la sause verte; la salee a la moustarde. E |41| qui en veut de rosti des costez, il la puet mengier a la devandite savour.

|42| por chevreaus e aingneaus -- Char de chevreaus e d'aingneaus est bone en rost; mes avant les |43| convient parboullir e puis larder menue(re)ment. E veut estre mengie o s[a]vor |44| de poivre aigret, cuit e destrempé de verjus ou de pomme sauvage, ou |45| au poivre noir.

|46| Char de porcelez en rost. Mes avant les couvient eschauder e oster la |47| frissure e cuire tout entier; e puis cuire oués, les moués bien durs, e |48| des chateingnes cuites en feu e du formage de mai par lesches e des peres |49| de Saint Riulle ou de Quaillouel cuites en la brese. Puis hagiez tout |50| ensemble e poudrez de poudre de canele, de poivre e de gingembre e des |51| autres espices e sel, e metez en la toie du porcel ceucre, e en depechiez |52| entre les quatre membres. E cest mes doit estre mengiez a la farsse.

|53| por chapons e gelines -- Char de chapons e de gelines est bone en rost, a la sause de vin en esté, |54| en iver a la sause aillie fete d'aus e de canele e de gingembre, destrempee |55| de leit d'alemandes ou de brebiz. Derechief, cuisiez gelines o herbes fredes |56| e o sel. Derechief, chapons e gelines en brouet fet de canele e de gingembre |57| e d'autres espices, e metez ovec moués de ous batuz e puis depechiez |58| la char par morseaus e friez en sain. Mes avant breez du pain e du safren |59| e des autres espices, e du foie, e destrempez du boullon, e colez parmi |60| une toaille, e metez bouillir, e les ous batuz e le safren e les espices |61| destrempez de vin pur.

|62| por fere faus guernon -- Se vos volez fere faus guernon prenez les fees e les ginsiers, puis hagiez |63| menu, breez du pain e destrempez du boullon, e metez boullir, e aprés |64| metez moués de ous batuz e safren, destrempez de vin, e puis frisiez, e |65| metez let, e hagiez char en cresse, e metez boullir, e movez touz jors, e |66| puis metez les oués e le safren, e drechiez en escueles, e metez la poudre |67| de canele, de gingembre e de clous de girofle par desus.

|68| por oues -- Oees sunt bones en esté as aus, e en yver au poivre chaut; e les salees |69| au potage; e deivent estre mengiees a la moustarde.

|70| Mallarz e anes privees au poivre chaut. Mallarz e anes sauvages sunt |71| bones a la sausse de sauge e de parressil e de canele e de gingembre, sanz |72| poivre. Derechiés, mallars salez a la mostarde.

|73| Oiseaus sauvages, comme grues, gantes, herons, rostiz touz entiers, o |74| tout les piez e o tout les testes.

|75| Macroles, colandes, noncelles, plouviers en rost au poivre chaut. |76|

Perdris, tuertereles, gelines sauvages, plunjons, touz menuement lardez, |77| en rost, a la sausse de canele e de gingembre, sanz poivre, destrempee de |78| vin. Derechief, perdriz, tuertereles en pasté. Gelines sauvages, en setembre |79| e en otembre, au poivre aigre.

|80| Touz cignes, poons. Premerement en traez le sanc par les testes touz |81| vis, aprés si les fendez par dessus les dos jusques es espaulles e les |82| esfondrez, e puis si les metez en broche o touz les piez e o toutes les |83| testes; puis breez safren e pain blanc destrempez de vin, e breez moués |84| de oués e safren, e en moulliez les oiseaus o une plume, e getez de la |85| poudre desus, qui est ausi comme de toutes espices, fors de citovaut e |86| de sormontaing. E quant li cisne e li poon seront cuit e essuiez, si les envolepez |87| en une toalle, e puis portez sus les tables einsi, e donez au seignor du |88| col e de la test[e], e des eles e des cuisses e du remenant es autres.

|89| Touz conins e touz lievres sont bons en pasté. Connins en rost, au poivre |90| chaut ou aigre, rostiz o tout les piez. Nul lievre n'est bon en rost, fors en |91| esté. E si est bon en pasté, menuement lardé. Veneison fresche, au poivre |92| chaut; la salee a la mostarde.

|93| Char de chevrel. La loigne en rost ou en pasté, menuement lardé, au |94| poivre chaut ou a la sausse ailliee en yver, fete d'aus e de canele e de gingembre, |95| destrempee de let d'alemandes, -- les alemandes destrempees |96| d'eve tiede, -- e frite en sain ou en lart, e la sausse dedenz.

|97| por blanc douchet -- Se vos volez fere blanc douchet, prenez une geline e la metez cuire en |98| eve, puis cuilliez la cresse, e prenez les blans de la geline e les breez bien, |99| puis prenez moués des oués cuiz en feu e metez boullir ovec un poi |100| d'amidon. Ausi le povez fere de luz ou de parchez. Si sara le poisson.

|101| pour comine[e] de gelines -- Se vos volez fere cominee de gelines, prenez les gelines e cuisiez en vin |102| e en eve, e fetes boullir, e cuilliez la cresse, e traiez lé gelines, e aprés |103| prené moués de oués, si les batez bien e desfaites du boullon e i metez du |104| commin, e metez tout ensemble, si avrez vostre comminee.

|105| Por fere blanc brouet de gelines, metez les gelines cuire en vin e en |106| eve, e prenez alemandes, si les breez e destrempez du boullon, puis cuisiez |107| en un beau pot, e coupez les gelines par morseaus e les frisiez, puis |108| metez tout ensemble dedens cel pot boullir; puis prenez alemandes e |109| girofle e canele e poivre lonc e folion e guaringal e safren e çucre, puis |110| destrempez d'un poi de vin aigre e metez ensemble. Si avrez bon brouet.

|111| por soutil brouet d'Engleterre -- Se vos volez fere soutil brouet d'Engleterre, prenez gelines e cuisiez |112| les fees, puis prenez chasteingnes si en traiez les noiea[u]s e breez ensemble, |113| puis destrempez de l'eve ou les gelines seront cuites, e metez gingembre, |114| safren e poivre lonc [lons_Ms.] e desfaites de cel brouet, puis metez ensemble.

|115| por gravé de menus oiseaus -- Se vos volez fere gravé de menus oiseaus, metez les oiseaus cuire en un |116| pot tout assec ovec charbonnees de lart, e i metez vin e eve e poivre e |117| gingembre, e tenez bien couvert que l'alaine ne s'en isse devant que tout |118| soit cuit.

|119| por blanc mengier -- Se vos volez fere blanc mengier, prenez les eles e les piez de gelines e |120| metez cuire en eve, e prenez un poi de ris e le destrempez de cele eve, puis |121| le fetes cuire a petit feu, e puis charpez la char bien menu eschevelee e la |122| metez cuire ovec un poi de chucre. Si avra non laceiz. E se vos volez, si |123| metez cuire ris entier ovec l'eve de la geline ou ovec let d'alemandes. Si ara |124| non angoulee. [augoulee_Ms.]

|125| commence de poissons de mer e d'eve douche -- Esturjon est un pesson real e doiet estre depechiez par pieches, e |126| puis les pieches mises en une broche e tout l'autre autresi. E le cuit en |127| eve se veut mengier au poivre chaut ou au parressil, e au fanoil e au vin |128| aigre. Le salé a la moustarde.

|129| [S]e vos volez fere comminee de pesson, prenez commin e alemandes, si |130| les bre[e]z e destrempez d'eve clere e colez e metez dedenz le pesson.

|131| Se vos volez fere sarraginee, prenez anguilles, si les escorchiez; e puis |132| si les depechiez par morsaus, e les salez e frisiez ensemble; puis prenez |133| pain e çucre, e breez tout ensemble, e destrempez de vin e de verjus, e |134| metez tout boullir oveques les anguilles; puis prenez canele e espic e |135| girofle, e tout ce breez enssemble e le destrempez d'un poi de vin aigre; |136| puis le metez ovec les anguilles e couvrez bien e traez arriere du feu.

|137| por let de Provence -- Se vos volez fere let de Provence, prenez alemandes, si les breez e |138| destrempez de vin e d'eve, puis prenez parressil tout entier e oignons par |139| roeles e metez les anguilles ovec, e frissiez tout ensemble; puis prenez |140| safren entier e eve e poivre lonc.

|141| Se vos volez fere galentine a luis, prenez poivre e canele e gingenbre, |142| e breez tout ensemble e destrempez de fort vin aigre e cuisiez vostre pesson |143| e metez dedenz.

|144| Se vos volez fere galentine a la lampree, prenez pain levei e breez e le |145| metez cuire ovec le sanc de la lampree, e bon vin blanc, e soient enleuvés |146| en cel vin meismes, e i metez grant foison de poivre e de sel assez soffisanment; |147| puis prenez les lamproiez e metez sus une nape por refredier, e |148| puis prenez du pain, si le breez e destrempez de vin aigre. E quant vos |149| avrez ce fet, si le colez parmi un saaz, e puis ce metez en une paele clere e |150| fetes boullir e mouvez tousjors que il n'aurse; puis le metez |151| refredier e le movez bien, e puis prenez vos poudres de gingembre, de |152| canele e de girofle fetes, si metez par avenant sus vos lamprees e |153| cuillés, e metez vos bariz.

|154| Se vos volez fere gelee de pesson, esquerdez le pesson e depechiez par |155| pieches, c'est assavoir: carpes e tenches, bresnes e tourboz, e metez cuire |156| en vin pur e fort; puis prenez canele, gingembre, poivre lonc, garingal, |157| espic e un poi de safren; puis breez e metez tout ensemble; e quant vous |158| l'osterez du feu, si en traez le pesson par escueles e verseiz sus; e se vos |159| veez qu'il soiet trop espés, si le colez e lessiez refredier jusques au matin, e |160| lors si le prenez autressi comme gelee.

|161| Se vos volez fere blanc mengier en Caresme, prenez ris e le cuisiez en |162| eve, e le purez quant il sera cuit, e adentez le pot, e le sechiez bien; puis |163| le breez, destrempez de let d'alemandes e movez touz jors; e puis |164| drechiez en escueles e poudrez des espices de sus e de clous de girofle ou |165| des alemandes frites.

|166| Se vos volez fere flaons en Caresme, prenez anguilles si en ostez les |167| arestes, quant il seront cuites; puis si les breez bien en un mortier, e i |168| metez un poi de gingembre e un poi de safren e de vin. E de ce poez fere |169| flaons ou tartes ou ...

|170| Por fere pastez norreis, prenez menuise de luiz ou d'autre pesson e ce |171| boulliez; puis tailliez par morseaus comme dez, e i metez gingembre e |172| canele, e destrempez d'un poi de vin; puis en fetes vos pastez. E les fetes |173| petiz e frisiez en uile.

|174| Se vos volez fere pastez qui aient savor de formage, ou flaons en |175| Caresme, prenez les leitenches de carpes ou de luiz, e pain; puis breez |176| tout ensenble e destrempez de let d'alemandes. E se vos voiez [uolez_Ms.] qu'il est [set_Ms.] |177| trop blanc, si i metez un poi de safren. E de ce povez fere vos pastez e |178| flaons en Caresme, si avront savor de formage.

|179| ici enseingne des pessens reaus e des autres viandes -- Congre fres est bon a la verte sausse fete de sauge e de parressil e de |180| poivre e de gingembre, destrempee de vin aigre ou de verjus.

|181| Saumon fres au poivre chaut. Le salé a la moustarde, en yver e en esté. |182|

Luz a lassausse verte. Luiz a la galentine. Luiz au bescuit: premierement |183| rosti, e puis en moust ou en sidre paré en une paele, e fet boullir; |184| e prenez poudres de toutes manieres d'espices e du pain, destrempez du |185| bescuit qui est en la paele, e puis metez en escueles, le pesson dedenz.

|186| Perches a lassausse de vin.

|187| Anguilles en pastez. Item, anguilles salees, cuites en eve, a la moustarde. |188| Tout pesson d'eve douce qui est cuit en eve, est bon a la verte sausse. |189| Ables [alles_Ms._?salés] a la moustarde.

|190| Por bresnes cuites en eve, au poivre aigre de poivre, de canele e de |191| gingembre, destrempee de verjus. E si metez ovec la char d'un pesson |192| au fer de la paele par morseaus.

|193| Loches e chavesoz a lassausse verte; cuites e frites, a la moustarde. |194|

Hanons au cyvé ou cuiz en eve, au poivre e au gingembre.

|195| Raie, chien de mer, brochet, brotele as aus blans.

|196| Cules [Salés?_Ables?] a la moustarde.

|197| Esp[e]llens au poivre aigre, fet de gingembre e de canele.

|198| Bars d'eve douce rostiz sus le greil, [grereil_Ms.] un poi de feurre desouz, que il |199| n'aerdent au greil, au verjus. E se il est cuit en eve, a lassausse verte soit |200| mengiez.

|201| Maquereaus fres sont bons en pasté, poudrez d'un poi de poivre e d'un |202| poi de poudre d'espices e de sel. Item, maquereaus fres rostis sont bons a |203| la sausse cameline, sanz aus, de canele e de gingembre, destrempee de vin |204| aigre. Ceus qui sont cuiz en eve, mengiez a la savor fete de poivre e de canele |205| e de gingembre. Les salez a la moustarde ou a lassa[u]sse de vin.

|206| Morue fresche doit estre cuite en eve bien salee e se veut mengier a la |207| blance aillie d'aus e d'alemandes, destrempee(s) de vin aigre e frite en uile. |208| La [sa_Ms.] salee a la moustarde.

|209| Plaïz, flondres, cuites en eve, a lassause de vin. Item, plaïz, flondres a la |210| galentine de sauge e de parressil e de canele e de gingembre e d'autres |211| espices, destrempee de vin aigre.

|212| Mellens fres as aus de pain e desfaiz de verjus de grain. Les salez a la |213| moustarde.

|214| Gornars cuiz en eve a la sausse cameline destrempee de vin aigre. Item, |215| gornars au poivre chaut.

|216| Harens fres e poudrés a l'ail. Harens de Gernemus au verjus ou a la |217| moustarde. Harens fres cuiz en eve au poivre chaut.

|218| Seiches blanches a l'aillie de vin aigre. Item, seiches en chivé d'oignons, |219| assez frites en uile, as alemandes colees au poivre tout ensenble.

|220| Oistres en civé, cuites en eve avant e oignons, au poivre e au safren |221| e a l'aillie [d']alemandes. Oistres bis au sel e au pain bien levé.

|222| Metez esturjon e cen qui ensuet aprés congre. C'est droiz.

|223| Quiconques veut servir en bon ostel, il doit avoir tout cen qui est encest |224| roulle, escrit en son cuer ou en escrit sus soi. Et qui ne l'a, il ne puet |225| bien servir au grei de son mestre.

|226| Ci fenist le traitié de faire [e] d'apareilier touz boires comme vin, claré, |227| mouré e toz autres, e d'apareilier e d'assavoureir toutes viandes soronc |228| divers usages de divers païs.